Le désespoir est dans le pré

Aller en bas

Le désespoir est dans le pré

Message par Admin le Jeu 14 Oct - 14:36

Le monde de la terre a le moral à zéro. Le dernier documentaire d’Olivier Delacroix donne l'occasion d'une plongée au coeur d’un monde paysan au bord de l’explosion. A découvrir ce vendredi 1er octobre à 20h35 sur France 4.
Cliquer sur l'image, pour visionner l'émission


Un petit veau qu'on laisse mourir parce qu'il vaut moins que la consultation du vétérinaire qui pourrait le sauver… Dix euros d’essence dans le réservoir, pas plus… et encore, par chance, la carte bleue de Claire n’est pas refusée... « Depuis la crise du lait, je ne me prélève plus de salaire », explique son mari, Nicolas. Le paradoxe est identique pour tous les exploitants : plus ils vendent, plus ils perdent d’argent ! A 265 euros pour 1.000 litres de lait vendus, quand il en faudrait au minimum 330, le calcul est vite fait ! Résultat, des exploitations surendettées et des agriculteurs incapables de faire face à leurs échéances de remboursement. Alors, on tape dans les réserves, on se fait aider par les parents. Mais, la désillusion est sévère pour ces hommes et ces femmes qui, souvent, travaillent 70 heures par semaine, parfois plus. Et pourtant, leurs terres, leurs animaux, leur métier sont leur passion.


Mon avis :
800 suicides d'agriculteurs en France l'année dernière, en Inde, Argentine, … Victimes de la Mondialisation, beaucoup ne se prélèvent plus salaire, ils vendent à perte aux grosses industries financières qui ne pensent qu'aux Profits corrompus, une stratégie gouvernementale qui a pour but : de récupérer les ressources d'un pays, les terres, terrains, les bâtiments et tous le matériels .
Il y a moins de 5 ans, ils s'en sortaient encore, mais aujourd'hui dans certains domaine c'est l'hécatombe.
Arrêtons de croire que les primes qu'ils reçoivent, couvrent les dépenses !
Beaucoup vendent, d'autres sont à la limite de la faillite, les économies accumulées s'épuisent !

Lorsque l'agriculteur en est contraint, sa banque lui rachète l'exploitation, on peut dire de suite qu'elle est Privatisé (elle le deviendra, c'est jeu).
La dette de la France atteint 1400 milliards d'€ alors je me demande à QUI vraiment appartiendra, par la suite, toutes ces exploitations ?
http://www.ubest1.com/video/kawakazy31_1287026377_video.flv
C'est le patrimoine de la France, toutes les infrastructures, machines, bâtissent qui sont les instruments précieux d'un pays !

On est dans un jeu société où les stratégies mises en place sont des plus subtiles, « L'échec est mat pour tous» est calculé ingénieusement...

Certains agriculteurs parlent de créer des points de vente « direct producteur » (ex :1,20€ le kg de pommes). Comme ex : AMAP

_________________
"Ce monde est dangereux! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire"
Albert Einstein
avatar
Admin
Admin

Messages : 147
Date d'inscription : 01/09/2010
Age : 8
Localisation : Toulouse

http://onseditout.exprimetoi.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum